Mosaïque : Les ateliers d’Hélios

Chez Mosaïque : Les ateliers d’Hélios, vous trouverez un accueil chaleureux et tout ce qui pourra inspirer et permettre la réalisation concrète de vos projets de mosaïque.

  • Des matériaux et des outils variés
    Pâtes de verre, carreaux de céramique, millefiori, etc. et des outils de qualité.
    (Voir la liste complète dans la section Boutique)
  • Des livres regorgeant d’idées, de trucs et de conseils.
  • Des cours adaptés et diversifiés.

 

Mosaïque : Les ateliers d’Hélios sont maintenant situés à Stukely-Sud, la belle aventure de la boulangerie Les Miettes s’étant terminée en juin 2014. Pour les nostalgiques de cette époque, visitez la page facebook des Miettes.

 

 

Pour l’anecdote, voici la petite histoire du maillage original d’une boulangerie et d’un atelier de mosaïque :

L’aventure naissait du désir de deux êtres passionnés, Isabelle et Daniel. Amoureux dans la vie et bien décidés à vivre pleinement la réalisation de leurs deux rêves, ils mettront quelques années à rassembler les conditions nécessaires à la mise en œuvre de leur projet respectif. Il était clair pour les deux artisans que les deux projets devaient être considérés sur le même pied et bénéficier de ressources humaines, matérielles et financières suffisantes et équitables pour assurer leur démarrage. Les deux projets seraient ou ne seraient pas !

Pour quiconque est déjà passé à travers les démarches de lancement d’une entreprise, il est clair que les contraintes et les freins sont nombreux. Il faut s’armer de courage, de ténacité et de persévérance, si l’on veut vraiment parvenir à démarrer le projet avec les meilleures garanties de succès possible. Il est donc aisé d’imaginer que les difficultés risquent d’être plus importantes encore, si l’on envisage de démarrer DEUX entreprises. De plus, si l’un des deux projets évolue dans la sphère des arts… Il faut y croire très fort !

Nous y avons cru !

Nous avons rapidement déterminé qu’il faudrait dénicher un emplacement qui nous permettrait d’établir les deux entreprises à la maison. Ce choix nous permettait de limiter nos déplacements et nous garantissait une meilleure qualité de vie familiale. Nous désirions aussi intégrer nos préoccupations environnementales et maintenir nos frais fixes le plus bas possible. De faibles coûts d’opération nous accordaient  une plus grande marge de manœuvre pour offrir des produits et services de haute qualité, tout en adoptant une politique de prix abordables.

Ces balises posées, nous avons lancé les dés ! Nous mettions notre maison en vente, nous déterminions un territoire pour nous établir et nous entamions nos recherches afin de trouver l’emplacement idéal. Tout est alors allé très vite : notre maison était vendue en quelques semaines et il nous fallait trouver rapidement une autre maison pour nous établir. Nous disposions de trois mois !

Quelques visites et deux propriétés qui nous ont filé sous le nez plus tard et nous dénichions la perle rare. Une grande maison disposant des zonages requis pour l’implantation de nos DEUX entreprises et nous offrant des espaces suffisants et agréables pour la famille. En prime : un immense terrain boisé pour décompresser, un emplacement situé en plein cœur des activités d’un charmant village, niché lui-même au sein d’une région pionnière dans la production et la transformation d’aliments biologiques et un important dynamisme local et régional au plan du développement agrotouristique et culturel !

Espace et lumière

La pièce devant accueillir Mosaïque : Les ateliers d’Hélios comportait de superbes atouts : mitoyenne avec le magasin de la Boulangerie artisanale éducative Les Miettes, vaste, très lumineuse et flanquée d’un mur de pierres naturelles intégrant un foyer très décoratif. Dès le départ, la pièce m’est apparue inspirante et fonctionnelle. Il a suffi de quelques idées et d’un peu d’huile de coude pour transformer un grand salon en un atelier-boutique aux couleurs ensoleillées, reflétant le style dynamique et ludique de l’univers de la mosaïque contemporaine.

Cette belle aventure s’est perpétuée durant près de huit années. En juin 2014, nous avons vendu notre maison et fermé la boulangerie après avoir tenté de trouver une relève durant près de trois ans. Daniel, à 54 ans et après 17 ans d’horaires de nuit, désirait retrouver une vie un peu plus normale. Nous en profitions du même coup pour nous rapprocher de nos chers parents, installés près de Bromont.

D’un emplacement situé sur une route passante (autour de 14 000 passages de véhicules par jour !!!), nous sommes passés à un rang de campagne où il passe environ 4 voitures par jour (et ce sont les voisins !) !!

Mon atelier est maintenant installé dans le garage attenant à la maison, très lumineux et donnant sur le parc où évoluent librement mes chiens.

Vous y êtes tous et toutes absolument bienvenus !